Agir pour une transition écologique de Quimper et de son agglomération

Accueil > Qui sommes nous ? > Rassembler les écologistes qui ne peuvent se résoudre ni à l’isolement ni à (...)

Rassembler les écologistes qui ne peuvent se résoudre ni à l’isolement ni à la dilution de l’écologie lors des prochaines municipales

par Daniel Le Bigot

mercredi 17 juillet 2019

Les élections municipales approchent, mars 2020. L’enjeu est important. Il s’agira en fait de convaincre une majorité d’électeurs de voter pour un projet qui tentera de répondre aux défis qui nous sont proposés.

Le défi le plus important, à mes yeux est lié à l’urgence climatique. Il nous reste peut être une dizaine d’années pour mettre en place, au niveau mondial, des politiques respectueuses de l’environnement et de nature à maitriser l’emballement climatique qui jour après jour transforme la planète. Cet été des températures extrêmes ont été relevées partout dans le monde. Le Groenland se réchauffe au-delà de toutes prévisions et les glaces polaires fondent comme neige au soleil. La prise de conscience de ces évènements doit se faire partout sur la planète et les réponses doivent aller du local que global.

Le deuxième enjeu nous a été rappelé, semaines après semaines, par les gilets jaunes cet hiver. Il s’agit ni plus ni moins que de lutter pour la justice sociale.

Devant ces deux enjeux, il s’agit ni plus ni moins que de gagner les élections municipales et communautaires pour mettre en œuvre un véritable projet écologique et social alternatif à la politique conservatrice et libérale que nous proposent l’actuel Maire et la Députée.

Pour y arriver il faut, à mon avis, regrouper les électeurs de gauche et des écologistes dès le premier tour.

Le résultat des dernières européennes confirme que les électeurs sont conscients de l’urgence écologique. Ils ont clairement voté Yannick Jadot tout en rejetant les partis traditionnels ainsi que la France Insoumise de Mélenchon. A nous maintenant, écologistes, de confirmer ce résultat.

Mon choix de quitter la coopérative « Kemper 2020 » s’appuie sur une raison simple. Je pense que la stratégie qui a été choisie par ce groupe, à savoir y aller seul au premier comme au second tour, ne peut donner une majorité à l’écologie sur Quimper. La multiplication des listes de gauche au premier tour, offre un boulevard au Maire Ludovic Jolivet et à son challenger d’En Marche Annaick Le Meur. On peut même imaginer, qu’à eux deux ils dépassent les 50 % au premier tour. Leur classement dira alors qui sera Maire et qui sera Président de l’agglomération. En face la présence de trois ou quatre listes ne laissent aucune chance, à l’alternative écologique que les Quimpérois attendent, de conquérir une majorité. .

Je plaide donc pour une liste qui rassemble dès le premier tour la gauche et les écologistes. Qu’elle soit en mesure de collecter plus de 30 % des suffrages. Les choses sont alors possible car au second tour, la dynamique d’une telle liste peut séduire des électeurs qui sinon seraient tenter par le vote « En Marche »

Je sais la difficulté car il faut convaincre Isabelle Assis et Brigitte Le Cam qu’un scénario à 3 listes à gauche est forcément perdant. Je ne désespère pas car dans chaque équipe il y a des gens qui savent compter et qui seront rapidement conscients de cette réalité électorale.

Pour ma part je souhaite rassembler un maximum de gens autour de l’urgence écologique afin de peser sur le choix stratégique des différents candidats. Le projet est d’arriver, pour septembre, à un accord afin de présenter collectivement une démarche rassemblant les écologistes, la gauche classique et le centre gauche. Plus nous seront nombreux dans cette démarche et plus nous aurons les chances d‘inverser le scénario qui se présente aujourd’hui, comme une défaite annoncée…

Je vous invite à me répondre par mail pour m’indiquer votre accord sur cette démarche. Je vous invite également à faire savoir autour de vous que cette démarche existe. Nous nous retrouverons un samedi matin, début septembre pour travailler sur le fond du projet que nous proposerons aux partenaires afin de les convaincre de notre démarche. D’ici là, bel été à toutes et tous et rendez-vous début septembre.

Daniel Le Bigot

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?