Agir pour une transition écologique de Quimper et de son agglomération

Accueil > Revue de presse > Quimper - Municipales. Assih-Le Cam : la porte se referme ?

Quimper - Municipales. Assih-Le Cam : la porte se referme ?

Le Télégramme 7/11/2019

vendredi 8 novembre 2019

Samedi pour la présentation des « partis et citoyens » réunis dans la démarche de Quimper Ensemble, Daniel Le Bigot sera à côté d’Isabelle Assih. Mais pas Brigitte Le Cam. À gauche, les grandes manœuvres ne sont pourtant pas terminées.

Laborieusement, le paysage de la campagne des municipales se met en place à gauche. Le tableau n’est pas encore figé. Samedi, Isabelle Assih présentera à son local de campagne au 10 A boulevard Dupleix, « l’ensemble des formations politiques et les citoyens engagés rejoignant la démarche de Quimper Ensemble ». L’adhérente socialiste a lancé depuis des semaines une démarche participative au-delà des partis politiques. Une démarche qui coince toujours avec Brigitte Le Cam, élue d’opposition en rupture de la République en Marche, avec laquelle des échanges ont lieu.

« Nous restons disponibles »

Marc Andro, récemment élu président du groupe Kemper en Avant - War Raok de Brigitte Le Cam, explique les difficultés. « Nous avons cinq points auxquels nous sommes attachés », dit-il. « Nous sommes contre la grande salle multifonction trop coûteuse, pour une rénovation des halles progressive. Nous sommes très attachés au territoire cornouaillais, pour la transition écologique et énergique et nous défendons l’identité bretonne. Or sur ces points, nous ne pouvions pas avancer car Isabelle Assih nous disait qu’elle discutait avec les citoyens. Le groupe Quimper Ensemble considère que sa méthode ne lui permet pas de donner une réponse à ce jour. Donc nous continuons à travailler de notre côté. Nous restons disponibles pour de nouvelles rencontres, mais si les divergences sont claires, il faudra une autre liste ».

L’enjeu de la grande salle

D’autres acteurs locaux ont par contre rejoint Isabelle Assih. C’est le cas de Daniel Le Bigot, élu d’opposition EELV, qui avait d’abord dit sa « sympathie » par la démarche de Brigitte Le Cam. Selon Daniel Le Bigot, Isabelle Assih et son groupe se seraient engagés contre le projet d’une grande salle multifonction de 4 000 places porté par l’agglomération à Penvillers, un projet qui devient un des marqueurs de cette campagne. Ce positionnement et aussi la démarche transpartisane de la socialiste auraient décidé l’élu Vert à la rejoindre. Il n’est pas arrivé seul. « Nous travaillons au sein d’un groupe Quimper l’écologie », explique-t-il. « C’est le prolongement de Kemper l’écologie à gauche en 2014 ». Rappelons qu’une autre partie des adhérents Verts est engagée avec la Coopérative écologique et sociale.

Isabelle Assih a des qualités d’écoute et une volonté de faire travailler les gens ensemble. Brigitte Le Cam gère les dossiers de manière pointue. Il faut additionner ces compétences

« Le PS n’est plus hégémonique »

« Nous sommes convaincus que c’est un rassemblement dès maintenant qui donne le plus d’espoir », explique l’élu écologiste, justifiant ainsi son retrait de la Coopérative qui veut être présente au premier tour. « En 2014, la situation était différente. Le PS était hégémonique avec 25 % des voix. Nous devions peser avec un pourcentage de voix pour le second tour. Aujourd’hui, le PS n’est plus hégémonique. Pour créer un projet cohérent il faut des personnes qui travaillent ensemble avant le premier tour. Ce qui a aussi changé c’est la situation climatique qui se dégrade à très grande vitesse et la prise de conscience de la population. Il y a une nécessité de transition énergétique. Cela veut dire que toutes les actions à mener doivent être regardées en fonction de leur impact carbone ». Illustration : « Les 3,50 M€ mis par la collectivité pour l’aéroport de Pluguffan ne se justifient pas au regard des besoins sur la ligne TGV Quimper-Paris ».
Daniel Le Bigot dit souhaiter que Brigitte Le Cam rejoigne Quimper Ensemble : « Isabelle Assih a des qualités d’écoute et une volonté de faire travailler les gens ensemble. Brigitte Le Cam gère les dossiers de manière pointue. Il faut additionner ces compétences ».

Le temps presse à quatre mois des municipales et la porte se referme peu à peu.

(*) Les autres formations politiques réunies par Quimper Ensemble sont le Parti communiste et trois formations marginales à Quimper, les Radicaux de gauche, Nouvelle Donne et Génération·s.


Voir en ligne : https://www.letelegramme.fr/finiste...

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?