Agir pour une transition écologique de Quimper et de son agglomération

Accueil > Revue de presse > Quimper. Daniel Le Bigot : « Il faut s’unir dès le premier tour des (...)

Quimper. Daniel Le Bigot : « Il faut s’unir dès le premier tour des municipales »

Ouest-France 17/7/2019

mercredi 17 juillet 2019

L’élu, membre de Kemper l’écologie à gauche, milite pour la formation d’une liste d’union avec des écologistes et des personnes proches des valeurs de gauche. Il n’exclut pas qu’elle soit menée par Isabelle Assih (PS), mais il faut en débattre…

Daniel Le Bigot, conseiller municipal, de Kemper l’écologie à gauche, et conseiller communautaire, appelle les écologistes et les personnes proches des valeurs de gauche à se rassembler avant le premier tour des municipales, à Quimper (Finistère).

« Je n’ai rien contre Isabelle Assih »

« Il faut une liste dynamique qui puisse récolter au moins 30 % des voix au premier tour, afin de créer une dynamique et peser au second tour, précise-t-il. S’il y a une dispersion des voix avec plusieurs listes qui font entre 12 % et 15 % des voix, il n’y aura pas d’alternance à la majorité actuelle, menée par Ludovic Jolivet. Pour qu’un projet différent ait une chance d’être mis en œuvre, il faut s’allier avec d’autres partenaires. »

Mais à quels partenaires pense-t-il ? « Je pense que des rapprochements sont possibles avec l’association Kemper en avant, présidée par Brigitte Le Cam (une trentaine de membres), et avec la liste socialiste, menée par Isabelle Assih. » Le hic, c’est que cette liste a déjà désigné une tête de liste : Isabelle Assih. Or, dans le projet de Daniel Le Bigot, cette question ne peut être uniquement validée par le parti socialiste. « Je n’ai rien contre Isabelle Assih qui a toutes les qualités pour être une meneuse. Mais on ne fait pas un rassemblement derrière quelqu’un, mais plutôt derrière un projet. C’est pourquoi je pense qu’Isabelle Assih doit faire preuve d’humilité et accepter de discuter avec nous avant que le choix ne soit définitif. Il faut d’abord travailler ensemble et ensuite on verra qui est la bonne personne pour incarner le projet. »

« Il y a une urgence écologique »

Cela dit, le conseiller municipal et conseiller communautaire se dit favorable à ce qu’une femme soit maire de Quimper. « Dans le cadre du rassemblement, que j’appelle de mes vœux, il faut favoriser un renouvellement. Brigitte Le Cam et moi faisons presque partie du vieux monde (sourires…), mais notre connaissance des dossiers peut être précieuse. Isabelle Assih représente cette nouveauté attendue par les électeurs. »

Daniel Le Bigot précise d’ailleurs qu’il a quitté assez vite le collectif Kemper 2020, créé autour des Verts et de l’UDB, parce que ce mouvement n’était pas dans cette optique de rassemblement, avant le premier tour : « Je suis en désaccord sur ce point. Cette liste veut aller seule au premier tour. C’est une stratégie perdante. Il y a pour moi une urgence écologique et je suis pragmatique : si on veut faire avancer les choses, il faut une majorité au conseil municipal. »

« Il y a des gens qui savent compter »

Pour l’élu, l’annonce de l’investiture d’Annaïg Le Meur en tant que tête de liste En marche n’est pas une bonne nouvelle : « Elle est au centre de l’échiquier politique et captera un électorat de centre droit. Ludovic Jolivet, maire sortant, risque également de faire un score honorable. On peut même imaginer qu’à eux deux ils dépassent 50 % au premier tour. Leur classement dira qui sera maire et qui sera président de l’agglomération. Bref, il reste peu de chances pour les listes alternatives, d’où mon appel au rassemblement. Je ne désespère pas car dans chaque équipe, il y a des gens qui savent compter. Si la stratégie d’Isabelle Assih est de faire renaître le PS, quel que soit le score, c’est mort. Si elle veut défendre un projet rassemblant les écolos, la gauche et le centre gauche, elle entendra mon appel. »

L’élu souhaite, pour l’instant, rassembler un maximum de gens autour de l’urgence écologique. L’idée est d’arriver en septembre, à un accord. Et l’élu de conclure : « Plus nous serons nombreux, plus nous pourrons inverser le scénario qui se présente aujourd’hui comme une défaite annoncée… »


Voir en ligne : https://www.ouest-france.fr/bretagn...

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?